Séjours et Voyages en France

Un nouveau mois apporte toujours de nouvelles conditions pour les budgets des ménages et autres lois en France. Nous résumons les principaux changements depuis le 1er juin.

Hausse des prix du gaz

Les prix du gaz régulés par le premier fournisseur Engie devraient augmenter de 4,4% à partir du 1er juin. Cela inclura 1,2% pour les ménages qui utilisent le gaz pour cuisiner ; 2,6 % pour ceux qui l’utilisent pour la cuisine et l’eau chaude ; et 4,6% pour ceux qui l’utilisent pour le chauffage.

La Commission de régulation de l’énergie a déclaré que la hausse des prix était en partie due à une hausse de la demande en provenance d’Asie et d’Amérique du Sud et à une hausse du prix des quotas d’émission de CO2 en Europe.

Dernier jour pour les déclarations fiscales en ligne pour certains départements

Si vous habitez dans les départements numérotés 20-54, vous avez jusqu’à minuit (1er juin) déclarer votre déclaration de revenus en ligne pour les revenus liés à l’année 2020. Passé ce délai, vous risquez des pénalités.

Les résidents des départements 55-976 ont une semaine supplémentaire, la date limite étant le 8 juin.

La date limite des déclarations papier partout en France et des déclarations des non-résidents est désormais dépassée.

Les soldes d’été 2021 reportées

Les soldes d’été des commerces (Soldes) débuteront désormais le 30 juin, et non le 23 juin, a confirmé cette semaine le ministre de l’Economie. Les soldes dureront quatre semaines.

Ce retard est dû aux « conséquences économiques de la crise sanitaire du Covid-19 sur les commerçants », a précisé le gouvernement.

Les anciens véhicules diesel et essence bannis du Grand Paris

Les véhicules diesel datant d’avant le 31 décembre 2006, et les voitures essence datant d’avant le 31 décembre 1996 ne seront plus autorisés à entrer dans la région parisienne (à l’intérieur de l’A86, la Zone à faibles émissions (ZFE)) entre les heures de 08h00. et 20h00 en semaine, hors jours fériés. Ils sont déjà bannis du centre de Paris depuis deux ans.

Ces véhicules auront une vignette de catégorie Crit’Air 4. Pourtant, les sanctions pour manquement à cette règle – une amende d’au moins 68 €, décidée par vidéo – ne devraient pas être appliquées avant la fin de l’année.

Crit’Air ordonne à Paris de limiter l’accès à certaines voitures à partir du 1er juin

Crédit : Métropole du Grand Paris / FranceInfo

Double authentification pour presque tous les paiements

Presque tous les paiements en ligne devraient désormais être soumis à une « double authentification », ce qui signifie que deux preuves d’identification seront requises lors d’un achat.

Il peut s’agir d’un mot de passe ou d’un mot secret, d’un SMS sur votre smartphone ou d’une vérification biométrique (empreinte digitale, vocale ou faciale).

Les entreprises ont jusqu’au 15 juin pour adapter leurs systèmes.

Extension de la garantie logement et emploi (Visale)

L’accès à la Visale (Visa pour le logement et l’emploi) devrait être étendu à tous les travailleurs gagnant moins de 1 500 € nets par mois. Cela s’applique à 6 millions de personnes, a déclaré le gouvernement.

Visale est une prestation gratuite pour aider les personnes éligibles à louer une résidence principale, meublée ou non, si le coût de la maison ne dépasse pas 1 300 € (ou 1 500 € en Ile-de-France) par mois. Il garantit que le propriétaire recevra le loyer et le paiement des factures.

Il était auparavant réservé aux personnes de moins de 30 ans et aux travailleurs de plus de 30 ans sous certaines conditions.

Les personnes nouvellement éligibles auront accès à la plateforme de demande en ligne au plus tard le 3 ou le 4 juin, a déclaré la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon.

Chômage partiel : nouvelles règles

Les règles du chômage partiel – allocation de chômage partiel versée par le gouvernement pendant la crise du Covid-19 – évoluent. Jusqu’à présent, les travailleurs percevaient 84 % de leur salaire net. À partir du 1er juin, cela passera à 72%.

Cependant, trois industries bénéficieront d’une prolongation en raison de l’impact sévère de la pandémie: l’hôtellerie, les restaurants et les événements.

Fin de la pause sur les expulsions hivernales

L’interdiction des expulsions de locataires en hiver (et la coupure de l’électricité et du gaz) devait prendre fin à partir du 1er mars, mais elle a été prolongée jusqu’au 1er juin en raison de la crise sanitaire. Les expulsions peuvent désormais redémarrer légalement.

L’association caritative la fondation Abbé Pierre a déclaré que 66 000 personnes risquent désormais l’itinérance. Les associations de logement et les organisations caritatives avaient demandé que la prolongation dure jusqu’au 20 juillet.

Le gouvernement a toutefois appelé à une « transition progressive » cette année. Dans un communiqué de fin avril, il a déclaré : « Si une expulsion doit avoir lieu, elle devrait être accompagnée de l’offre d’un autre lieu d’hébergement ou, à défaut, d’un délai supplémentaire pour qu’une autre solution soit trouvée.

« Les ménages les plus vulnérables, d’un point de vue sanitaire ou familial, seront autorisés à rester…[and the state] indemnisera rapidement les propriétaires impactés des sommes d’argent qu’ils peuvent légalement demander.

Ouverture des frontières avec l’Algérie

Après un an de fermeture, les frontières aériennes vers l’Algérie depuis la France sont désormais ouvertes. Les passagers devront payer les tests Covid à leur arrivée et se mettre en quarantaine pendant cinq jours obligatoires dans un hôtel choisi par les autorités.

Après cinq jours, les passagers devront passer un autre test PCR. S’il est positif, ils devront continuer la mise en quarantaine pendant encore cinq jours.

Google Photos charge pour plus de stockage

À partir du 1er juin, Google limitera le stockage de Google Photos à 15 Go. Les utilisateurs en France peuvent augmenter leur capacité de stockage à 100 Go pour 20 € par an ou 2 € par mois.

Des publicités YouTube pour tous

La plateforme de vidéo en ligne modifie ses conditions d’utilisation à partir du 1er juin. Des publicités apparaîtront avant toutes les vidéos lues, que la chaîne soit ou non monétisée. Les chaînes non monétisées ne percevront aucun revenu pour les publicités diffusées avant leur contenu.

Histoires liées

Nouvelles lois et changements en France : mai 2021
Quoi de neuf pour les résidents en France en avril 2021 ?
Quoi de neuf pour les résidents en France en mars 2021 ?
Ce qui change en France en février 2021
2021 France : Les changements clés qui vous impacteront cette année