Faites le meilleur voyage en France – Plus d’un milliard d’euros sur le semestre

Séjours et Voyages en France

en millions d’euros T2 2020 T2 2019 Changement 1er semestre 2020 1er semestre 2019 Changement

International

242,0 340,7 -29,0% 546,6 664,6 -17,8%
France 182,1 333,5 -45,4% 454,0 630,8 -28,0%
Total 424,1 674,2 -37,1% 1.000,6 1.295,4 -22,8%

Après un premier trimestre au cours duquel l’activité s’est particulièrement bien comportée, la pandémie de Covid-19 a fortement affecté le marché de l’intérim en France et à l’étranger.

Dans ce contexte exceptionnellement difficile, SYNERGIE a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1 000,6 millions d’euros, en baisse de 22,8% par rapport à 2019 (23,3% à périmètre constant).

Notre réactivité a permis au Groupe de diversifier sa clientèle et d’étendre ses services dans des secteurs tels que l’environnement, les énergies renouvelables, l’agroalimentaire, la logistique et le médical afin de compenser le ralentissement des industries liées à l’aéronautique et, dans une moindre mesure, industries de la construction automobile. Cette résilience a permis de limiter le ralentissement de l’activité à 37,1% au deuxième trimestre.

En France, le chiffre d’affaires s’élève à 454 millions d’euros (-28%), le travail intérimaire se redressant lentement et progressivement, après avoir chuté au cours de la seconde quinzaine de mars.

Au plus fort de la crise de santé publique, en avril, il a chuté de 63,4%. En juin, l’écart par rapport à 2019 était revenu à seulement 26,8%, notamment grâce à la hausse de la construction.

Les Services Numériques affichent un chiffre d’affaires de 21,4 millions d’euros en France, très proche de celui établi en 2019 (-1,4%), illustrant une diversification réussie dans ces activités où le Groupe est présent depuis 2018.

L’international atteint 546,6 millions d’euros (54,6% du chiffre d’affaires consolidé) contre 664,6 millions d’euros en 2019 (-17,8%). Les effets de la pandémie ont également provoqué une baisse d’activité sur les marchés européens où le Groupe est implanté, dans une moindre mesure qu’en France.

Cela s’est traduit par plusieurs évolutions contrastées: -21% en Europe du Nord et de l’Est et -14% en Europe du Sud, où notre filiale italienne, malgré un contexte particulièrement difficile, un niveau de ventes élevé sur le premier semestre: 191,7 € millions, en baisse de seulement 11,9%.

En juin, le repli par rapport à 2019 dans les affaires internationales s’établit à 19,3%, contre 36,9% en avril.

Compte tenu des incertitudes actuelles liées à Covid-19, SYNERGIE a été très réactive dans l’adaptation de son organisation pour préserver ses équipes et assurer la continuité de service aux clients dans leur activité en cours.

Des plans d’action par pays ont ainsi été mis en place, y compris la mise en œuvre de mesures gouvernementales visant à préserver l’emploi et à soutenir les entreprises. Des réductions de coûts ont également été réalisées dans toutes nos filiales.

Grâce à une structure financière solide et à une trésorerie élevée, SYNERGIE dispose d’actifs qui lui permettent de rester confiante dans sa capacité à traverser cette crise sanitaire avec l’ambition de franchir la barre des 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020.

Prochain événement:

►Publication des résultats semestriels le 16 septembre 2020 après bourse.

Attachement