Séjours et Voyages en France

Le Départ pour la pêche, côte du Portel, par Auguste Delacroix, 1839, huile sur toile, 33 x 46 cm, Boulogne-sur-Mer, musée municipal, inv.  n° 96/13.
Le Départ pour la pêche, côte du Portel, par Auguste Delacroix, 1839, huile sur toile, 33 x 46 cm, Boulogne-sur-Mer, musée municipal, inv. n° 96/13. (©Service photographique de la ville de Boulogne-sur-Mer, Stéphane Delpierre)

Pour que la vie artistique se développe dans une ville, plusieurs conditions sont nécessaires, notamment, la richesse économique, la présence d’une bourgeoisie éclairée, en l’occurrence marchande, et l’ouverture sur le monde. Jérôme Fourmanoir analyse dans un livre les conditions économiques et sociales de Boulogne-sur-Mer au XIXe siècle.

Les trois visites que Napoléon fit au Camp de Boulogne, où s’était réunie sa Grande Armée pour préparer son débarquement en Angleterre, contribuèrent à faire sortir la ville de l’anonymat provincial où elle était plongée et la fit exister au plan national.

Dans la foulée, la peinture d’histoire s’y développe et Louis Garneray peignit des vues du port qu’il exposa aux salons de 1824 et 1831. À la même époque, le peintre Eugène Isabey s’intéresse à la ville et peint « Vue de la haute ville ».

L’école de dessin créée en 19819

Après ce coup de projecteur sur la ville donnée de manière fortuite par Napoléon, la création en 1819 de l’école de dessin, qui existe encore aujourd’hui, constitue une étape importante.

Quelques élèves ayant suivi son enseignement ont acquis une certaine notoriété. On les retrouvé d’ailleurs exposés dans les différents salons organisés de 1837 à 1900 par des sociétés artistiques comme la Société des Amis des Arts fondée dans le but, comme le dit Jérôme Fourmanoir de « propager le goût du ‘beau’, d’éduquer les non avertis et les jeunes artistes et d’offrir une vitrine aux artistes locaux ».

C’est dans cette atmosphère d’émulation que se déployèrent les talents d’Auguste Delacroix – à ne pas confondre avec Eugène Delacroix le Parisien – Arthur Henry Bonnefoy, Albert Declercq ou Francis Tattegrain qui contribuèrent à l’effervescence artistique du Boulonnais tandis que Jules Leleu, Valentine Hugo, ou Jean-Charles Cazin firent une carrière nationale.

L’art aidé par… le chemin de fer

N’oublions pas que la Côte d’Opale doit son surnom au peintre touquettois de l’École d’Étaples, Édouard Lévêque.

La création en 1848 de la ligne de chemin de fer Amiens- Boulogne donna un bon coup de pouce à l’expansion de la ville vit passer bon nombre de personnalités artistiques telles Manet, Hugo, Mallarmé, Alexandre Dumas Fils, Corot, Eugène Boudin, Richard Bonnington, William Turner et tous les autres artistes anonymes et écrivains amoureux de la mer et de la nature.

Jérôme Fourmanoir est passionné par Boulogne-sur-Mer.
Jérôme Fourmanoir est passionné par Boulogne-sur-Mer. (©DR)

Tourisme balnéaire

Autre facteur important du développement de la vie artistique à partir de 1820, celui de l’essor du tourisme balnéaire qui fit de Boulogne une des premières stations balnéaires françaises. La proximité de l’Angleterre et l’agrément du site en ajouter une ville « semi-anglaise » selon le sous-préfet en 1859. britanniques séjournaient à Boulogne, détaille Jérôme Fourmanoir.

C’est dans ce contexte que naquit la saison estivale (1er mai – 15 octobre), époque idéale pour la vie culturelle qui s’organisait autour des concerts de la Société Philharmonique créée en 1826 avant l’ouverture de l’école de musique ( 1829). Du côté des bains de mer, notons que la distanciation sociale n’a pas attendu la pandémie de Covid-19 d’aujourd’hui puisqu’en 1838 Alexandre Adam, maire de Boulogne prescrivait aux hommes de se tenir à 20 mètres des dames…

Françoise Objois

Jérôme Fourmanoir, « La vie artistique à Boulogne au XIXe siècle », édité à compte d’auteur en 200 exemplaires numérotés. Tarif : 30 €. Commande : vieartistiqueboulogne@gmail.com

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Pas-de-Calais dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.