Séjours et Voyages en France

C’est évident que le basket court dans la famille McGee. Maintenant, les médailles d’or le font.

Lorsque Javale McGee et l’équipe américaine de basket-ball masculin ont vaincu la France lors du match pour le titre olympique à Tokyo, lui et sa mère Pamela sont devenus la première mère et son fils américains à avoir remporté des médailles d’or olympiques.

Pamela McGee, membre du Temple de la renommée du basket-ball, a remporté sa médaille d’or avec l’équipe féminine américaine de basket-ball aux Jeux de 1984 à Los Angeles.

VOIR PLUS: Les hommes des États-Unis battent la France et remportent la quatrième médaille d’or consécutive en basket-ball

Il y a à peine trois semaines, ce morceau attachant de l’histoire olympique n’aurait pas été possible. Une semaine avant la cérémonie d’ouverture, Javale McGee n’était même pas sur la liste olympique.

Ensuite, le gardien des All-Star Washington Wizards Bradley Beal a été contraint d’entrer dans des protocoles de santé et de sécurité, et Kevin Love, cinq fois All-Star des Cleveland Cavaliers, s’est retiré des Jeux en citant son rétablissement après une blessure au mollet.

Ainsi, le directeur général d’USA Basketball, Jerry Colangelo, et l’entraîneur-chef Gregg Popovich ont contacté McGee et le gardien des San Antonio Spurs, Keldon Johnson, pour rejoindre l’équipe.

“JaVale est impliqué dans notre programme de l’équipe nationale des États-Unis depuis 2009, et nous pensons qu’il offrira une présence intérieure précieuse”, a déclaré Colangelo à l’époque.

Pamela McGee a été intronisée au Temple de la renommée du basket-ball en 2012. Elle est une légende à l’Université de Californie du Sud, où elle a aidé l’école à remporter les titres de la NCAA en 1983 et 1984. Elle fait partie des leaders de tous les temps de l’école en termes de rebonds et de points.

Choix de première ronde des Monarchs de Sacramento en 1997, Pamela McGee y a joué une saison et l’année suivante pour les Sparks de Los Angeles. Elle est la première joueuse de la WNBA à avoir un fils qui joue en NBA et en WNBA. Sa fille et la sœur de Javale, Imani McGee Stafford, ont joué trois saisons en WNBA.

L’histoire du basket-ball de Javale McGee est toujours en cours d’écriture. Il a été repêché par les Wizards de Washington au premier tour du repêchage de la NBA en 2008 à l’Université du Nevada. Le vétéran a joué la saison dernière à Denver, son deuxième passage avec les Nuggets, et a également joué à Philadelphie, Dallas, Golden State, Cleveland et les LA Lakers.

Javale McGee est triple champion NBA.